Baleines bleues de l’Antarctique : le jeu des trois familles

Research output: Contribution to specialist publicationArticle

Abstract

Les toujours très menacées baleines bleues de l’Antarctique, plus grands animaux au monde, forment un ensemble de trois familles distinctes, indique notre toute dernière étude qui s’appuie sur des tests ADN. Si ces groupes s’observent dans les eaux du continent blanc à la même période, quand ils viennent s’y nourrir, ils sont bien génétiquement différents. Ceci indique que ces trois groupent se reproduisent dans des endroits variés lorsqu’ils migrent vers le nord au cours de l’hiver.

Si nous arrivons à établir où ces baleines vont, et les dangers auxquels elles doivent faire face en chemin, cela nous permettrait de mieux les aider à se remettre de la quasi-extinction causée par les baleiniers qui les ont massivement chassés durant tout le XXe siècle.
Original languageEnglish
Number of pages5
Specialist publicationThe Conversation
PublisherThe Conversation
Publication statusPublished - 11 Mar 2016

Keywords

  • Antarctica
  • Blue whales
  • Endangered species
  • DNA analysis
  • population genetics

Fingerprint Dive into the research topics of 'Baleines bleues de l’Antarctique : le jeu des trois familles'. Together they form a unique fingerprint.

Cite this