Pourquoi la rupture par l’Australie du « contrat du siècle » était prévisible

Translated title of the contribution: Why the Australia-France submarine deal collapse was predictable

Research output: Contribution to specialist publicationArticle

21 Downloads (Pure)

Abstract

Si la création de la nouvelle alliance AUKUS – Australie, Grande-Bretagne, États-Unis – représente un « coup dans le dos » porté à la France, une « trahison » impensable « entre alliés », l’annulation unilatérale par l’Australie du contrat d’achat de sous-marins français constitue, quant à elle, un camouflet pour la diplomatie française.

Mais cette annulation était-elle si inattendue ? La réponse est non, et ce pour plusieurs raisons historiques, culturelles et diplomatiques.
Translated title of the contributionWhy the Australia-France submarine deal collapse was predictable
Original languageFrench
Specialist publicationThe Conversation
Publication statusPublished - 21 Sep 2021

Bibliographical note

Also published in English. The Conversation: 24/9/2021

Keywords

  • Australian foreign policy
  • submarines
  • AUKUS
  • France
  • United States of America
  • United Kingdom
  • China
  • Geopolitics

Fingerprint

Dive into the research topics of 'Why the Australia-France submarine deal collapse was predictable'. Together they form a unique fingerprint.

Cite this